La Légende de Diamant

16/04/2017 17:19

Sept Récits du Monde Celtique    Edmond Bailly   LIBRAIRIE DE L’ART INDEPENDANT    1909    Le Maître des Triades     Pages 113/114

 

Le Pontife parla :

Devenu l’enfant du Druide, sans doute ignores-tu, cher nouveau-né, vers quel incomparable destin t’ont conduit tes pas téméraires. Avant que tu l’apprennes, de ma bouche, je te poserai trois questions. Le savoir de ton premier instructeur m’autorise à penser que tu es en état d’y répondre, quelque ardues qu’elles puissent être ; si je m’abuse, confesse-le sans honte ; il t’est loisible encore de reprendre tes armes et de regagner ta demeure.

Maître, je suis ici pour t’obéir !

Alors expose-nous ce que tu as appris sur la Divinité !

Parles-tu des Dieux ou de Dieu ?

Bien ! Je parle de Dieu.

Dans le cercle inaccessible de Ceugant, l’Etre unique, l’Unité de l’unité règne et règne ! Là, rien de vivant, rien de mort. Seul il est toute vie, seul il est toute science, seul il est tout pouvoir ! Me demandes-tu s’il est bon : il est l’Amour même ; s’il est beau : il est de toute beauté ; s’il est sage : l’harmonie des mondes n’est qu’un lointain reflet de sa suprême intelligence. Infini en lui-même, fini par rapport au fini, il est en accord avec chaque état d’existence, dans le cercle de la Félicité. Depuis toujours et toujours, Dieu crée en révélant son nom à la Parole. Avec la Parole se réalisent toutes les existences, et, sans le savoir, les êtres clament triomphalement l’ineffable Nom. Et du Nom livré à la Parole sont nés tous les rythmes et les chants, ceux de la voix comme ceux des cordes résonnantes ; et aussi toute vitalité, toutes formes et toute béatitude. Et de trois causes proviennent tout mal et la mort : avoir divulgué le nom divin ; avoir mal compté le nom triple ; avoir dénaturé ce nom. Là où, selon le secret, le nombre et la nature, est conservé le Nom, il ne peut y avoir que vie, science et félicité ! Mais ne me questionne point sur ce Nom, connu du seul Menym, le Fils des trois exclamations qui entendit le triple son et vit les trois rayons de lumière, à l’origine des choses !